Πληροφορίες

Η φωτογραφία μου
ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΟ ΣΥΓΧΡΟΝΗΣ ΤΕΧΝΗΣ ART-ACT SFAELOU 3. 11522 ATHENS GREECE CONTEMPORARY ART INSTITUTE ART-ACT SFAELOU 3. 11522 ATHENS GREECE THE CONTEMPORARY ART INSTITUTE ART-ACT SFAELOU 3. 11522 ATHENS GREECE, COLLECTED AND COLLATED INFORMATION (Media) FOR THE WORK OF VISUAL ARTISTS GRADUATES AND STUDENTS OF THE SCHOOL OF FINE ARTS. PURPOSE IS AN ARCHIVE OF RESEARCH AND STUDY. IF YOU ARE INTERESTED SEND POSTAL (NOT REGISTERED, COURIER, WEBSITES, E-MAIL) WHAT YOU THINK YOU HOW TO (BIOGRAPHY, PUBLICATIONS, DOCUMENTS, PHOTOS PROJECTS, DVD, CD-R, LISTS OF REPORTS, etc.). THE MATERIALS WILL NOT BE RETURNED. CHRISTOS THEOFILIS PHONE NUMBER.: 6974540581 ADDRESS .: ART-ACT SFAELOU 3. 11522 ATHENS GREECE ART-CRITIC,CURATOR OF ART EXHIBITIONS,PERMANENT PARTNER OF THE NEWSPAPERS http://www.avgi.GR http://www.kte.gr/ JOURNAL INVESTOR -CULTURE http://www.xronos.gr / http://www.ihodimoprasion.gr/ http://www.edromos.gr/ MAGAZINE INFORMER

Οκτάβιος και Μέλπω Μερλιέ

Αρχειοθήκη ιστολογίου

Σάββατο, 7 Ιουνίου 2008

Mataroa – Le navire de fuite
Deux livres sont publiés actuellement en Grèce sur le navire ‘Mataroa’, le fameux bateau qui a changé et -peut-être- sauvé la vie de 200 jeunes intellectuels grecs. «Le voyage de Mataroa – 1945, Au miroir de la mémoire» de Nelli Andrikopoulou et «‘Mataroa’ à deux voix – Journal d’exil» de Mimika Kranaki.
En 1945, quand la Grèce était prise par le tourbillon de la guerre civile, 200 jeunes boursiers de l’Institut Français d’Athènes (IFA) se sont embarqués au Pirée sur le navire néo-zélandais Mataroa. Destination finale: Paris. C’était un projet organisé et élaboré par deux philhellènes français, Octave Merlier et Roger Milliex, respectivement directeur et secrétaire général de l’IFA, visant à donner l’occasion aux jeunes gens talentueux, qui ne disposaient pas de ressources suffisantes, d’étudier en France. En même temps, pendant que la guerre civile ravageait le pays, Merlier et Milliex voulaient sauver la vie de ces jeunes gens, et assurer que les meilleurs esprits de l’époque recevraient l’éducation leur permettant de contribuer à la restauration de la Grèce d’après-guerre. Parmi les voyageurs de ‘Mataroa’ on trouve les philosophes Cornélius Castoriadis et Costas Axelos, l’historien Nikos Svoronos, le philologue Emmanouil Kriaras ainsi qu’un grand nombre d’architectes, de docteurs, d’écrivains, d’artistes etc.
[Source : Kathimerini, article en grec sur Mataroa et son voyage, 13/01]

Δεν υπάρχουν σχόλια: